ART & DESIGN

Marcè Lepidi

Pop art nustrale

Entrechoquer les images et les mots, Marcè Lepidi en a fait sa spécialité. Fan d’Andy Warhol, il joue avec les icônes de la pop culture pour les remanier à la sauce « nustrale ». Ses oeuvres sur bois, peintes à la bombe ou au pochoir, nous racontent la rencontre entre une culture mondialisée et la culture traditionnelle corse : une boîte de cornflakes estampillée « Figatellu », une bonbonne de gaz explosive barrée d’un « Happy welcome » ou un portrait de Pascal Paoli relooké Rolling Stones mettent un peu de rock dans les paghjelle. Qu’il rende hommage aux pompiers en reprenant une couverture d’album de Daft Punk ou au pilote de Formule 1 Ayrton Senna, Marcè Lepidi parle de son époque et ne reste pas enfermé dans la macagne. En s’appuyant sur des images vues des milliers de fois et ancrées dans l’inconscient collectif, l’artiste parle au monde entier et peut écorcher voire dynamiter quelques préjugés. Photos Armand Lucciani

lepidi-4

MARCÈ LEPIDI
Marcè Lepidi a installé son atelier à Calvi, en Balagne. Autodidacte,
il crée depuis une dizaine d’années des oeuvres originales
qui font rire, interrogent et réinventent une identité corse. Ses lithographies
sont exposées dans deux show-rooms à Bastia et Corte.