Thomas Dutronc

LE PARRAIN 2018, auteur-compositeur, musicien

Comment présenter Thomas Dutronc ? Comme un guitariste de talent bercé par Django Reinhardt ? Un chanteur populaire dont le premier album s’est écoulé à plus de 600 000 exemplaires ? Comme un «fils de» ? Ou simplement comme un artiste amoureux de la Corse, où il aime passer du temps du côté de la Balagne ? Et finalement, faut-il encore présenter Thomas Dutronc, qui a accepté sans hésiter d’être le parrain du festival Creazione : «Bastia est une ville magnifique, la Corse un si beau pays, avec une âme très forte. Je parie que ses jeunes créateurs dans le domaine de la mode, des bijoux ou des parfums auront été inspirés par leur île magique pour laquelle j’essaie de m’impliquer le plus possible.» La Corse lui a inspiré des airs désormais inscrits dans le répertoire de la chanson française, Thomas Dutronc la lui rend bien : il est cette année un parrain de coeur, simple et sincère, pour tous les créateurs amoureux de leur île.

Photos Yann Orhan

Alice Darfeuille

journaliste et chroniqueuse

Chaque soir, aux côtés d’Yves Calvi, la journaliste Alice Darfeuille décrypte l’actualité dans l’émission L’info du vrai, sur Canal+. Diplômée de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris, Alice Darfeuille a très vite mis le cap sur l’Australie, où elle a commencé une licence de relations internationales à l’université de Sydney. À son retour en France, son goût pour l’actualité internationale la mène à la rédaction d’iTélé, où elle grimpe les échelons jusqu’à présenter ses premiers journaux. Elle vogue ensuite entre France 24, BFM, TV5 Monde puis est embauchée chez iTélé où elle travaille pendant 5 ans. Canal+ lui propose alors de rejoindre l’équipe du Grand Journal en tant que chroniqueuse actualités et politique. Une passion pour l’info qui ne la quitte pas et qui la mène, aujourd’hui, sur le plateau de L’info du vrai, tous les soirs en direct et en clair.

Sylvie Adigard

PAR AMOUR POUR LA CREATION

Passionnée par le design, l’architecture et les métiers d’art, Sylvie Adigard sillonne la France et le monde pour découvrir des créateurs, des savoir-faire et des lieux d’exception. Ses rencontres, elle les met en valeur dans les émissions de France 2, « Télématin » et « C’est au Programme », où elle témoigne de ces moments partagés avec les artisans du monde entier. Dans ses documentaires ou ses reportages, elle s’attache toujours à mettre en avant les hommes et les femmes qui donnent naissance à des objets d’art et d’artisanat uniques. Depuis janvier 2016, Sylvie Adigard siège à la commission des entreprises du patrimoine vivant. Elle est jury et expert dans de nombreux prix prestigieux de design et d’artisanat d’art. Avec sa société de production, Home et Images Productions, elle réalise des documentaires sur le design, l’architecture et les savoir-faire français. Une vraie amoureuse de la création au sens large mais surtout d’art de vivre.

Elisabeta Tudor

Journaliste

Journaliste trilingue (français, anglais, allemand), conceptrice-rédactrice et consultante mode & luxe depuis 9 ans, Elisabeta Tudor est spécialisée dans le luxe, la mode et la musique. Elle collabore régulièrement avec de nombreuses publications françaises et internationales, dont Nowfashion.com en tant qu’editor-at-large, ainsi que L’Express, i-D, Vogue.it, Vogue.co.uk, l’Uomo Vogue, Harper’s Bazaar Art, Artinfo, Wallpaper, Mixt(e), Style.com/ Arabia (maintenant Vogue Arabia) et South China Morning Post, en tant que pigiste par le passé. Depuis fin 2015, Elisabeta est en charge du contenu rédactionnel et de la ligne éditoriale du magazine MODZIK (trimestriel, 70 000 copies + site web) en tant que rédactrice en chef et poursuit son activité de conceptrice-rédactrice en parallèle pour des groupes et marques prestigieuses de l’industrie du luxe, dont LVMH, Chanel, Dior Homme, Shiseido, Jil Sander, Hugo Boss, Gianvito Rossi, Faith Connexion et Jacquemus, qui comptent parmi son portfolio de clients anciens et actuels.

Victor Robert

Visage de l’Info

Déjà présent lors de l’édition 2017 du festival Creazione, Victor Robert revient avec bonheur à Bastia pour y rencontrer les créateurs qui feront l’actualité de demain. Aujourd’hui à la tête d’une société de production audiovisuelle, « 10.7 », il se tourne principalement vers des documentaires pour lesquels il collabore avec des cinéastes renommés (Cédric Klapisch, Agnès Jaoui, Eric Toledano et Olivier Nakache…). Une dizaine de films sont en cours de production en 2018. Victor Robert produit et incarne également à l’écran une autre série documentaire intitulée « Vraiment » pour la chaîne C8. Par ailleurs actionnaire des Editions du Sous-sol, il a participé au lancement de la revue Feuilleton et est rédacteur en chef de la revue Desports. Un touche-à-tout, donc, qui a gardé de ses années à la présentation de magazines d’actualité un goût pour les tendances et l’inventivité.

Muriel Piaser

La mode dans la peau

Muriel Piaser est consultante en développement international, experte dans le domaine de la mode et des stratégies de développement de marques. Elle a joué un rôle important dans la création de The Box, une extension du marché Who’s Next à la Fashion Week de Paris, où elle a ouvert la porte à de jeunes créateurs. Elle a également été directrice des expositions du salon « Prêt-à-porter » de Paris pendant plus de 15 ans, en France mais aussi à New-York et Tokyo. Muriel Piaser a fait ses armes dans le domaine des relations publiques avec les plus grands créateurs : Jean-Paul Gaultier, Jean-Charles de Castelbajac, Atsuro Tayama et Torrente Haute Couture. Depuis 2012, elle conseille les marques internationales de mode sur leur image et leurs stratégies commerciales. Son oeil d’experte lui permet de déceler les tendances et les créateurs qui feront la mode de demain.

Caroline Tupper

GRANdir et faire grandir

Polyglotte, passionnée de mode, de design et de gastronomie, Caroline a accompagné ces 15 dernières années des marques françaises et internationales du secteur gourmet, beauté et lingerie dans leur développement stratégique en France et en Argentine. Elle les aide à mettre en lumière leur singularité. Un challenge au quotidien qu’elle a pu expérimenter au sein des Galeries Lafayette, Monoprix, Carrefour Argentine et Young and Rubican Buenos Aires! Pour elle, une collaboration réussie, c’est grandir ensemble en respectant l’essence de chacun ! »

Aurélia Vigouroux

Femme d’Image

La mode et l’art sont ses terrains de jeu. Diplômée de la Sorbonne en 2003, Aurélia Vigouroux a fait ses armes en marketing chez Guerlain, Chanel et Yves Rocher. Une expérience riche qui l’incite à créer sa propre agence de communication à 360°, AmuseD. Spécialisée dans les stratégies digitales, elle propose aux marques de mode et médias de nouvelles approches identitaires : Elle, Marie Claire, Chanel ou L’Oréal lui ont fait confiance. Passionnée par l’art, elle rejoint en 2016 la Maison Mode Méditerranée à Marseille, où elle est en charge du développement du festival OpenMyMed. Chaque année, elle y donne carte blanche à un jeune créateur pour une exposition inédite et organise le concours OpenMyMed Prize, ouvert aux artistes de 19 pays méditerranéens. Sa passion pour la création artistique la conduit à s’impliquer dans un Fashion Booster Campus et dans la formation universitaire avec la création d’un cursus mode à l’université d’Aix-Marseille qui sera bientôt complété par la première chaire Mode universitaire.

Vannina Vesperini

CRÉATRICE

La carrière de Vannina Vesperini a commencé sur les chapeaux de roues : après des études à la prestigieuse école de mode ESMOD à Paris, elle rencontre en 1996 une acheteuse du célèbre concept store japonais Takashimaya qui l’incite à lancer sa propre marque de lingerie. Dans la boutique new-yorkaise, les premiers modèles de Vannina Vesperini s’écoulent en moins de 10 jours. Un succès foudroyant qui pousse la jeune créatrice à ouvrir sa première boutique à Paris en 2000. Elle invente le concept « Dessous-dessus », qui consiste à créer des pièces de lingerie pouvant être portées comme de véritables vêtements. Lauréate de nombreux prix de création, elle crée son bureau de style et de design en 2006. Avec le Studio VV, elle crée des collections novatrices pour des marques de renommée internationale comme Dim, Le Bourget, Repetto, Etam, et collabore régulièrement avec Victoria’s Secret sous le nom « Mon Amour by Vannina V. »

Myriam Zehar

Journaliste Reporter

Myriam Zehar a 34 ans, et est journaliste depuis près de 10 ans. Après huit ans passés au sein de la chaîne d’information I>Télé, où elle était reporter d’abord aux informations générales, puis au service politique, elle a rejoint la société de productions Maximal News en janvier 2017 où elle réalise désormais des reportages plus longs pour l’émission « C dans l’air.

Jeremy Bueno

COUTURIER Inventeur

Originaire d’Ajaccio, Jeremy Bueno quitte sa Corse natale à l’âge de 18 ans pour suivre des études de stylisme-modélisme au London College of Fashion. Il fait ensuite ses premiers pas chez Thierry Mugler, dans le prêt-à-porter puis la haute couture. En 2000, sa collection de fin d’études «ID» s’inspire de la Corse, son île qui ne le quitte jamais vraiment. Lauréat du concours de jeunes créateurs «Moda Domani» en 2007, il commence à présenter ses propres collections haute couture à Paris en 2008. Son style, notamment les «twisted», des tissus faits main redécoupés pour créer de nouvelles lignes, et la création de matières uniques qui transforment l’habit en parure, lui ont valu de remporter plusieurs prix et d’être présent chaque année lors des Fashion Weeks parisiennes. Chacune de ses collections s’inspire de grandes figures historiques de Corse ou de l’atmosphère de l’île. Le style de Jeremy Bueno nous invite dans un monde glamour, sexy et inventif où la Corse a toute sa place.

Kihou Miu

Bulles de beauté

Des bulles d’esthétique distillées comme des conseils d’amies : Kihou, dont le nom signifie «bulle» en japonais, a débuté sa carrière digitale il y a huit ans en lançant sa propre chaîne Youtube spécialisée dans la beauté et le lifestyle. Comme d’autres Youtubeurs de sa génération, elle a su passionner un vaste public et étendre sa toile d’influence sur les réseaux sociaux : Kihou compte aujourd’hui plus de 779 000 abonnés à sa chaîne Youtube et elle est suivie par 552 000 personnes sur le réseau social Instagram. Influenceuse aux goûts affirmés et aux intuitions sûres, Kihou vogue entre humour et glamour dans ses vidéos et ses photos. @kihoumiu : un compte Instagram à suivre pendant le festival Creazione et au-delà !

Yann Drumare

Le local au coeur

Fondateur du web magazine Pari(s) sur la Corse, Yann Drumare, originaire de Castagniccia et de Balagne, porte un regard curieux et optimiste sur la Corse qui bouge et entreprend. Avec les rédactrices locales, il sillonne la Corse, le web et le monde pour les lecteurs avides de bonnes adresses, d’initiatives et d’actualités qui font la Corse d’aujourd’hui et préparent celles de demain. « Passionné par les gens passionnants », Yann Drumare est aussi un fervent adepte du « local », et croit à l’émergence d’un état d’esprit mettant en valeur les échanges de proximité. Avec plus de 40 000 visites par mois et 15 000 fans sur les réseaux sociaux, Pari( s) sur la Corse est un jeune média dynamique qui crée du lien entre les lecteurs et les acteurs de la Corse d’aujourd’hui. Rendez-vous sur www.paris-sur-la-corse.com !

Philou sports

 le prince de Twitter en fauteuil

Sur internet, il est surnommé le « roi du Gif ». Philippe alias Philousports, son pseudo sur Twitter, passe son temps à décortiquer le sport pour en retirer les images les plus marquantes, les plus drôles. Atteint de myopathie, il vit pleinement sa passion malgré son handicap. Il vient d’ailleurs de signer un partenariat avec la Ligue nationale de rugby (LNR), pour la promotion digitale du Top 14.

Rémy Badam

ÉCLECTISME ÉCLAIRÉ

Rémy Badan est né en 1969. Excellente année pour le cinéma, sortie de «Bullit» avec Steve Mc Queen de «L’arrangement» d’Elia Kazan et de «La Piscine» avec Romy Schneider et Maurice Ronet, cela n’a évidemment rien à voir avec lui mais c’est excellent pour les moteurs de recherches sur Internet. Dés l’enfance, Super 8 et photographie côtoie littérature noire et bandes dessinées, il était probablement écrit quelque part qu’il entrerait dans le milieu artistique en cherchant son centre. Devenu producteur en 1996, il n’a jamais voulu faire de choix, donc renoncer, entre la photographie & le cinéma, la comédie & le drame, la beauté & le rire. Comme deux journées d’un producteur ne doivent pas se ressembler RB crée deux entités de production distinctes: Pixies Films destinée à la production de films publicitaires et laboratoires de différentes techniques de création d’images et d’efficacité graphique. Et Pixies Cinéma, production de long-métrages, de séries et de documentaires ouvrant sur des projets plus personnels et des développements «longues distances». Rémy Badan partage aujourd’hui son temps entre son travail de développement de long-métrages avec des auteurs et des réalisateurs, le développement de la série d’animation 3D «Amour, Passion et CX Diesel» et la production de publicité de Luxe. La photographie reste sa passion pratiquée quotidiennement avec n’importe quel appareil photo se trouvant à sa portée.

Marie Duguet

La mode au quotidien

Marie Duguet a rejoint les Galeries Lafayette en 2016. Acheteuse en prêt-à-porter féminin, elle y est en charge des marques sur les segments « So French » et Intemporel. Auparavant, Marie Duguet a travaillé pendant trois ans à Hong Kong comme chef de projet pour le lancement d’une nouvelle ligne de la maison Givenchy sur le marché chinois.

 Jérôme Ciosi

EXEMPLAIRE UNIQUE

 Jérôme Ciosi a commencé la guitare à l’âge de 12 ans. D’abord seul, puis au conservatoire, sur les conseils de son père, Antoine Ciosi. Après ces études classiques, il s’oriente vers d’autres musiques, comme le jazz de Django Reinhardt et surtout la musique corse. Il adapte et harmonise de nombreuses mélodies et chansons populaires. Jérôme Ciosi a collaboré avec d’autres artistes corses, comme Petru Guelfucci, A Filetta et Bruno Coulais pour l’album Sì Di Mè, Jacques Culioli, Ange Lanzalavi, un remarquable mandoliniste avec qui il joue en trio, et bien sûr Antoine Ciosi. Il est également depuis très longtemps le guitariste de Thomas Dutronc, avec qui il a composé plusieurs chansons. En 2015, Jérôme Ciosi a participé à l’album Corsu Mezu Mezu de Patrick Fiori.

Pierre-Jean Chalençon

L’EMPEREUR !

Depuis l’âge de 7 ans, Pierre-Jean Chalençon, natif de Rueil-Malmaison, accumule les souvenirs de Napoléon dans son mausolée rouge et or peuplé d’aigles et d’abeilles. Il possède plus de 2000 objets de l’Empire. Chez Drouot comme chez Christie’s, on l’appelle «l’Empereur». Il l’a dans la peau. Et il s’en amuse, jouant le jeu à fond, exhibant à son doigt la bague du sacre et à son cou le cachet de Jérôme, roi de Westphalie, le plus jeune frère de Bonaparte. Avec sa tignasse blonde frisée, Pierre-Jean Chalençon ne passe pas inaperçu derrière ses lunettes mouche de starlette. Son look bouscule les coincés, mais son discours attire les curieux.

Luc Clément

Entre Art et Mode

Editeur délégué du magazine Marie Claire Méditerranée et Marie Claire Maison Méditerranée, Luc Clément a évolué dans le monde de la communication dans de grands groupes (Havas, Publicis) et dans des structures indépendantes avant de fonder sa propre agence à Nice. Expert en histoire de marques, il possède une solide connaissance des univers de la création. En 2001, il crée Le Dojo à Nice, un espace expérimental d’art contemporain où il collabore avec de nombreux artistes, plasticiens, musiciens sur des projets in situ, explorant les points de rencontre et les interactions entre la sphère artistique et celle de l’entreprise privée.